Atelier 3: Tarikh Zinder : édition, traduction et annotations

Veuillez noter que la conférence sur les Manuscrits en caractères arabes en Afrique n’aura pas lieu en 2020 en raison de la pandémie COVID-19. Les organisateurs et leurs partenaires partageront une mise à jour sur l’avenir de l’événement en temps voulu.

 

Après la publication de l’histoire de Sinder et l’intérêt porté à l’histoire locale et sociale, nous avons choisi de poursuivre nos recherches sur la même thématique portant cette fois-ci sur l’histoire de Zinder. Le manuscrit intitulé « Tarikh Zinder » ( ضياء النيجر من تاريخ زندر ) . C’est un manuscrit écrit en arabe Tanoudi Ibn al-Boukhari Ibn al-ajal al-Timbukti al-agadassi sur l’histoire de Zinder (Niger). Il s’agit du manuscrit numéro 37 du volume 1 du catalogue des manuscrits conservés au département des manuscrits arabes et ajami de l’Institut de Recherches en Sciences Humaines de l’Université Abdou Moumouni du Niger. L’incipit commence par un basmala, une eulogie. Début du texte :

…يا بني إن زندر في زمن قديم كان ذات أشجار و وديان و لكن سأخبرك ببدء الأمر إلى منتهاها… ،

La fin du texte :

و هذا ما أنعم الله عليّ و قدر لي ما أطيق انتهى… الحمد لله رب العالمين ثم الصلاة والسلام على سيدنا محمد وآله و صحبه و سلّم. أصب الصباح ركب مصطى

Histoire de Zinder traite de l’histoire sociale de la région de Zinder au XIXe siècle au tout début de la colonisation et notamment du sultanat, son organisation sociopolitique et ses relations avec les autres sultanats. Le manuscrit évoque la venue des Français de la mission Cazémajou chargée de reconnaître la ligne Say-Barrous jusqu’au Lac Tchad et les circonstances de la mort de Cazémajou.

 

Instructeur d’atelier