Atelier 4: Catalogage, édition, recherche et publication

Veuillez noter que la conférence sur les Manuscrits en caractères arabes en Afrique n’aura pas lieu en 2020 en raison de la pandémie COVID-19. Les organisateurs et leurs partenaires partageront une mise à jour sur l’avenir de l’événement en temps voulu.

 

Le catalogage est une clé pour assister les lecteurs à connaître le manuscrit notamment, le cote, l’auteur (s’il est connu), nombre de folios, l’état de conservation du manuscrit, le type d’écriture etc. l’une des difficultés que le catalogueur rencontre en cataloguant les manuscrits, c’est l’identification et la différence entre les types d’écritures si nombreuses et variées.

Ils existent deux grands types d’écritures : al-Mashriqī et al-Maghribī mais il ya d’autres petits détails, ce pourquoi nous allons aborder dans la session de l’atelier les écritures que nous rencontrons lors de catalogage dans les manuscrits de Tombouctou, ces écritures sont mosaïques quelques fois et sont différentes très souvent. Ces écritures sont, entre autres, Maghribī, Saḥrāwī, Sūqī, Sūdānī et j’en passe. Nous allons montrer les caractéristiques de chaque type d’écritures pour faciliter la distinction dès la première vue du manuscrit par le catalogueur ou par le lecteur. Nous allons aborder également le processus de migration de ces écritures de Ḥijāz en passant par l’Afrique du Nord puis l’Afrique de l’Ouest d’où elles ont connu d’autres variantes.

 

Instructeur d’atelier